A qui est destinée la psychanalyse ?
 

La réponse est simple : à tout le monde, quel que soit l'age, quel que soit le motif.
La seule condition incontournable est d'avoir le désir de s'engager dans ce travail sur soi.

La psychanalyse s'adresse à toute personne qui est en souffrance et qui éprouve le besoin de confier sa parole, ses maux, à un qui saura entendre, comprendre et accompagner, dans un cadre de travail défini, jusqu'à faire reculer et céder au mieux cette souffrance. C'est un travail qui demande beaucoup de soi, de temps et d'investissement personnel, de part et d'autre, mais qui est toujours une aventure unique et belle que l'on décide de placer sur son chemin.

D'une façon plus générale, elle s'adresse à tous ceux d'entre nous qui ont le désir de se connaître mieux, pour tenter de vivre mieux, pour s'approcher au plus près ce qui les agit. Dans tous les cas il sera question de tenter de faire émerger ce qui est enfoui au plus profond de nous et qui bien souvent complique de façon dérangeante, parfois handicapante, les rapports que nous tissons avec nos proches ou moins proches. Et en premier lieu avec nous-même.



Quelques uns des symptômes qui incitent le plus souvent à consulter

  • Dépression, sentiment de tristesse, découragement

  • Manque  d'estime de soi, dévalorisation,

  • Anxiété , phobie, stress

  • Deuil : accompagnement dans le travail de deuil

  • Difficultés relationnelles

  • Problème de couple

  • Etat de stress post-traumatique

  • Abus sexuel

  • Difficulté face à un changement dans votre vie (divorce, maternité, maladie, perte d'emploi..)

  • Violence conjugale

  • Troubles du comportement alimentaire

  • Problèmes professionnels

  • Problèmes scolaires

  • Handicap : toute situation de handicap.
     

Tout ce qui, d'une façon ou d'une autre, dans un domaine ou un autre, constitue un empêchement à vivre selon son désir, selon l'idée de qui on est et non pas de qui les autres voudraient que l'on soit. Il est important d'être soi pour aborder au mieux les épines que la vie met sur notre chemin : parfois ce seront de toutes petites piqûres qui vont nous bouleverser et nous plonger dans un questionnement sans fin sur le pourquoi et la disproportion entre l'épine et la blessure; ce sera par là, sur ce sentier foisonnant, qu'il faudra aller chercher, avec les moyens les plus appropriés qui nous sont offerts par la psychanalyse : le rêve et son interprétation, le pourquoi d'un lapsus, d'un acte manqué... Tout indice qui nous viendra de l'inconscient, sous la forme qu'il choisira, sera notre plus précieux allié.