Misha Borisov painting

Le psychanalyste s’intéresse à la biographie d’un sujet en tant que s’inscrit dans cette vie la trace des complexes, des conflits inconscients. …/…

Un travail de dénouage de ce qui s’est organisé en complexes, une sorte de nodalité pathogène, entre les pulsions et les contraintes de « la vie quotidienne » (la vie naturelle et les exigences civilisatrices), c’est dans cette articulation-là que, au fond, se joue Le destin d’un sujet…

Le dénouage de ces conflits inconscients fait qu’un des versants de la psychanalyse est thérapeutique en tant qu’elle est apte à entendre ce qui, dans l’histoire d’un sujet, s’avère délétère, destructeur, pathogène etc.


05 - PSYCHANALYSE - HISTOIRE DE VIE ET QUÊTE DE SENS  Guy de Villers, psychanalyste  (Louvain).
1990